CAMPAGNE DE FOUILLES 2018

Campagne 2018

Villa gallo-romaine de Mageroy : bilan des campagnes de fouilles et de prospections géoradar en 2018

 

Sébastien Lambot, Jean-François Baltus, François Casterman & Benoît Halbardier

 

Le site de la villa gallo-romaine de Mageroy fait l’objet de fouilles programmées menées depuis 1984 par l’asbl Arc-Hab (Groupe d'Archéologie de Habay). Ces recherches sont possibles grâce aux soutiens de l’AWaP, de la Province de Luxembourg, de la Commune de Habay et de sponsors privés. Elles ont révélé une vaste exploitation agricole occupée du milieu du 1er à la toute fin du 4e siècle de notre ère (Zeippen, 2004).

 

La campagne de fouilles 2018

 

Les campagnes précédentes avaient permis de mettre au jour les vestiges du bâtiment annexe sud-est (bâtiment I). Cette année, les recherches ont pu débuter au niveau du bâtiment annexe nord-est (bâtiment II) et de ses abords, dans sa partie sud.

Cet édifice est connu depuis 1992, année où des sondages de petite ampleur avaient été réalisés. Une campagne de prospection géoradar menée en 2015 (Casterman & Lambot, 2016) avait permis de déterminer le plan du bâtiment et d’observer notamment des drains au sud de celui-ci.  Il est composé d’une galerie de façade bordée de deux pièces d’angle et d’une vaste pièce arrière.

Une parcelle de 19 m de long (E-O) sur 9 m de large (N-S) a été fouillée. Le mauvais état de conservation du bâtiment, situé sur le bord du plateau, est assez frappant en comparaison des autres édifices de Mageroy (du moins dans la partie ouverte lors de cette campagne). Aucune élévation n’est conservée, et en de nombreux endroits, le tracé des murs n’est plus visible qu’en négatif via des tranchées de récupération.

Les relevés effectués nous indiquent un édifice de 17,40 m de large. Les fondations, en schiste, doivent encore être investiguées ainsi que les tranchées de récupération. Les matériaux mis au jour indiquent des murs montés en schiste et grès vert local. La toiture était couverte d’ardoises. Le bâtiment est adossé au sud au mur de clôture est de la cour.

Le bâtiment est bordé à l’est par un fossé permettant de récolter les eaux de pluie de la toiture ainsi que les eaux venant du versant est. Ce fossé peu profond a été comblé par des couches de destruction du mur est. De nombreuses ardoises dans une matrice de charbon de bois indiquent un incendie de la charpente. Ce fossé bifurque au sud du bâtiment, pour se jeter à travers le mur de clôture dans deux drains parcourant la cour agricole.

Le matériel mis au jour est pauvre ; des niveaux de circulation conservés sur un mètre de large le long du mur ont toutefois pu être mis au jour. Enfin, une fosse circulaire a été découverte au sud-est de la grande pièce.

 

La campagne de prospection géoradar 2018

 

Depuis 2017, l’asbl ARC-HAB est entrée dans un programme européen transfrontalier LEADER, avec l’aide du GAL Haute-Sûre Forêt d’Anlier. L’asbl bénéficie ainsi du soutien financier de l’Union Européenne, de la Wallonie et de Wallonie-Bruxelles International pour réaliser différentes actions sur une période de trois ans. Une des actions prévues consiste en la prospection géoradar de zones du site de Mageroy et de ses alentours.

Cette année, les mesures géoradar ont été réalisées avec succès, en conditions particulièrement sèches, et ont permis d’observer des réflecteurs jusqu’à plus de 2.5 m de profondeur. Quatre zones (15 à 18), couvrant une superficie totale de près de 54 ares, ont été investiguées en juillet. Sur la zone 15, des réflexions en partie d’origine pédologique sont visibles à l’est de la zone. Un drain, venant du bâtiment annexe nord-est, y est peut-être présent également. Sur la zone 16, des réflexions pouvant possiblement être d’origine anthropique ont aussi été observées, mais celles-ci sont peu structurées. La zone 17 présente une structure circulaire en surface et proche de la surface. En outre, une structure linéaire traverse la zone du sud au nord et pourraient correspondre à un ancien chemin. La zone 18 semble montrer une zone où la roche est peu profonde ainsi qu’une structure linéaire allant du sud au nord, pouvant également s’apparenter à un ancien chemin. Les images radar contiennent toute une série d’autres réflexions, mais moins remarquables. Ces résultats ne peuvent apporter des certitudes quant à une détermination précise des réflexions et il faudra opérer des sondages voire des fouilles pour y répondre.

 

Fig. 1. Plan général de la villa avec la zone fouillée durant la campagne 2018 ©CRAN-UCL/ARC-HAB

Fig. 2. Vue aérienne de la zone fouillée du bâtiment nord-est (bâtiment II). La largeur de l’édifice s’élève à 17,40 m. Photo de Th. Fourmentin ©ARC-HAB

Fig. 3. Vue aérienne du site de Mageroy avec calage des zones prospectées au géoradar en 2018. ©Google Maps

 

 

Bibliographie :

Baltus J.-F., 2018. Mageroy : le bâtiment I, un modèle adapté, ARC-HAB n° 47, Arlon, p. 14-27.

Casterman F. & Lambot S., 2016. Prospections géoradar, une première à Mageroy, ARC-HAB n° 45, Arlon, p. 30-35.

 

Sources

ZEIPPEN L., 2004. La villa gallo-romaine de Mageroy à Habay-la-Vieille (Habay) : Descriptif de la villa. Etudes pluridisciplinaires, Mémoire de Licence, Louvain-la-Neuve, 227 p.

 

Fig. 1. Plan général avec la zone fouillée en 2018

Fig. 2. Vue aérienne bâtiment II. Photo: Thomas Fourmentin

Fig. 3. Les 4 zones prospectées par géoradar.

HORAIRES

Bureau : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h30.

Site archéologique : accessible toute l'année sans condition d'horaire.

CONTACT

Bureau : 063 75 85 44 ou villa.mageroy@gmail.com​

ADRESSES

BUREAU

Asbl Arc-Hab

Rue de la Rochette, 12

6723 Habay-la-Vieille (BELGIQUE)

SITE ARCHÉOLOGIQUE

Villa gallo-romaine de Mageroy

Rue de Mageroy, 2

6723 Habay-la-Vieille (BELGIQUE)

Please reload

Laissez-nous un message :​​

Wallonie Belgique Tourisme
Service public de Wallonie
SPW Patrimoine
SPW Forem
Commune de Habay
Tourisme
Leader
Province de Luxembourg
En voir plus

© 2017 par Arc-Hab. Créé avec Wix.com

SPW Forem